Année blanche pour les Eperviers ?

07/04/2008
Année blanche pour les Eperviers ?

Quelques jours après s'être réinstallé dans le fauteuil de président de la Fédération togolaise de football (FTF), Tata Avlessi a préconisé que le gouvernement étudie la mise sur pied d'une structure indépendante chargée de gérer les problèmes des Eperviers, l'équipe nationale. S'exprimant dimanche dans l'émission "plateau de la semaine" sur la TVT, M. Avlessi a souligné " que mis à part Adébayor Chéyi et Oloufadé Adékami, nous n'avons plus d'autres représentants valables sur le plan international. je pense qu'il faut sérieusement réfléchir à bâtir une nouvelle équipe solide même s'il faut passer une année blanche pour pouvoir le faire".

Tata Avlessi est également revenu sur les « péripéties » dont il a été victime ces derniers mois. « La page est tournée », a expliqué le patron de la FTF. Condamné par la CAF pour corruption d'arbitre ; il avait ensuite été totalement blanchi par le Tribunal arbitral du sport.Revenu à la présidence de la Fédération il y a une semaine, M. Avlessi ne va pas chômer. Outre la question des Eperviers, il y a la relance du championnat de premier et de deuxième division, le recrutement d'un entraîneur pour le team national, l'organisation d'un congrès pour adopter

les nouveaux statuts de la FTF et l'organisation d'un audit sur les comptes de la fédération.

Bref, c'est tout le football au Togo qui est à reconstruire.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.