Année blanche pour les Eperviers ?

07/04/2008
Année blanche pour les Eperviers ?

Quelques jours après s'être réinstallé dans le fauteuil de président de la Fédération togolaise de football (FTF), Tata Avlessi a préconisé que le gouvernement étudie la mise sur pied d'une structure indépendante chargée de gérer les problèmes des Eperviers, l'équipe nationale. S'exprimant dimanche dans l'émission "plateau de la semaine" sur la TVT, M. Avlessi a souligné " que mis à part Adébayor Chéyi et Oloufadé Adékami, nous n'avons plus d'autres représentants valables sur le plan international. je pense qu'il faut sérieusement réfléchir à bâtir une nouvelle équipe solide même s'il faut passer une année blanche pour pouvoir le faire".

Tata Avlessi est également revenu sur les « péripéties » dont il a été victime ces derniers mois. « La page est tournée », a expliqué le patron de la FTF. Condamné par la CAF pour corruption d'arbitre ; il avait ensuite été totalement blanchi par le Tribunal arbitral du sport.Revenu à la présidence de la Fédération il y a une semaine, M. Avlessi ne va pas chômer. Outre la question des Eperviers, il y a la relance du championnat de premier et de deuxième division, le recrutement d'un entraîneur pour le team national, l'organisation d'un congrès pour adopter

les nouveaux statuts de la FTF et l'organisation d'un audit sur les comptes de la fédération.

Bref, c'est tout le football au Togo qui est à reconstruire.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.