Athlétisme : la Zone 3 se concerte à Lomé

02/07/2010
Athlétisme : la Zone 3 se concerte à Lomé

Des présidents et représentants des Comités Olympiques du Bénin, du Ghana, du Niger, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire et du Togo, se sont retrouvés vendredi à Lomé pour établir un planning commun aux activités olympiques pour la période 2010-2013.
« Cette réunion vise à élaborer un programme minuté des compétitions continentales et mondiales auxquels les Etats membres de la Zone 3 devront participer. Les dispositions sont aussi prises pour assurer une meilleure préparation et participation aux différentes compétitions de tous nos athlètes », a expliqué le Général Poutoyi Nabede (photo), président du Comité national Olympique Togolais (CNOT), qui assure la présidence tournante des Etats membres de la Zone 3.
« A compter de juillet 2010 jusqu’à juin 2013, plusieurs compétitions seront organisées, suivies de la formation des cadres, des auxiliaires et des partenaires de l’ensemble des Comités nationaux olympiques », a encore indiqué M. Nabédé.
Huit Etats composent la zone 3 et la présidence rotative est assurée, depuis 2009, par le Togo
Les membres sont : le Liberia, le Nigeria, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Bénin et le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.