Bayor Kélani : « Il faut développer la boxe au Togo »

19/10/2009
Bayor Kélani : « Il faut développer la boxe au Togo »

Faure Gnassingbé a reçu lundi le président de la Fédération togolaise de Boxe (FTB), Bayor Kélani  (photo) qui était accompagné de Daniel Sassou Kpalogo, le nouveau champion togolais de boxe catégorie IBF (International Boxing Federation) ; une victoire obtenue en juillet dernier à Poitiers contre l'arménien Arsène Maritrisian.

« C'est un honneur pour moi de rencontrer le chef de l'Etat à qui je dédie ce titre et que je remercie pour son soutien au sport en général et à la boxe en particulier », a déclaré Daniel Sassou Kpalogo.Le président de la Fédération s'est déclaré, pour sa part, satisfait des échanges fructueux avec Faure Gnassigbé. Il espère maintenant bénéficier de son appui pour faire de la boxe un sport national au Togo.

Republicoftogo.com : Quels sont les projets évoqués avec le chef de l'Etat ?

Bayor Kélani :

Tout d'abord de rénover la salle du cinéma « Le Togo », que le Maire de Lomé a mise à notre disposition, pour en faire une salle d'entraînement pour nos athlètes. Depuis six mois, ils n'ont plus où s'entraîner.

Plus généralement, notre ambition est de faire en sorte que la boxe devienne véritablement un sport national pour promouvoir

les potentialités.

Nous avons également négocié des contrats pour deux boxeurs togolais afin qu'ils puissent évoluer en Europe dans les grandes compétitions et espérons pouvoir organiser une grande rencontre internationale à Lomé en décembre au cours de laquelle Daniel Sassou Kpalogo remettra sa ceinture en jeu.

Nous sommes satisfaits de constater que le président de la république est attentif à nos projets et nous encourage.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.