Benjamin Boukpéti rame pour attirer les sponsors

08/11/2010
Benjamin Boukpéti rame pour attirer les sponsors

La chasse aux sponsors est ouverte, mais convaincre les partenaires n’est pas si facile. Le médaillé olympique togolais, Benjamin Boukpéti (photo) en sait quelque chose.

Pour assurer son entrainement jusqu’aux JO de Londres en 2012, le kayakiste a besoin de 280 millions de Fcfa par an.

L’Etat togolais va participer à hauteur de 40%, le reste doit être financé par des entreprises.

Benjamin peut compter sur le soutien de la Brasserie du Bénin, sur celui de Getma, de la BTCI et de Togo Celluaire, mais ce n’est pas suffisant pour boucler le budget.

«Financièrement je ne suis pas parvenu à atteindre les objectifs fixés. Il me manque encore deux grands soutiens», a indiqué lundi Benjamin Boukpéti. Il s’est félicité de l’initiative prise par la BTCI.

La banque va en effet ouvrir un compte spécial « Jeux olymiques 2012 » grâce auquel les Togolais pourront devenir supporters officiels même avec un petit apport de 500 francs.

Le sportif quitte Lomé lundi pour entamer ses premiers entrainements le 17 novembre prochain en Australie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.