Blocage sérieux à la FTF

07/08/2009
Blocage sérieux à la FTF

Six mois seulement après le congrès électif qui avait installé une nouvelle direction à la tête du football togolais, le Fédération se retrouve en pleine crise. Début juillet, quatre membres du bureau parmi lesquels le premier vice- président, Gabriel Améyi, avaient adressé une lettre de protestation au président de la FTF, Rock Gnassingbé, dénonçant « sa gestion autoritaire, solitaire et opaque des ressources de la Fédération ».

Une pétition a été ensuite envoyée à la FIFA par 28 présidents de ligues et clubs en vue de la convocation d'un nouveau congr   Cette semaine la FIFA a délégué au Togo son représentant, Jacques Anouma pour « vérifier l'authenticité de la pétition et s'enquérir des points de blocage au sein du bureau ».

 

Après plusieurs rencontres avec les différents protagonistes, M. Anouma a reconnu l'impossibilité de trouver dans l'immédiat une issue heureuse au problème de la FTF.

  « Le quorum exigé pour la convocation d'un nouveau congrès n'est pas atteint, il faut au moins trente quatre signataires » a constaté Jacques Anouma. Il a également indiqué qu'en l'état actuel des choses, le bureau n'était pas en mesure de prendre des décisions en raison de la défection d'un nombre important de ses membres.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.