Bodjona : « Pas d'autre alternative qu'une nouvelle élection à la FTF »

29/10/2008
Bodjona :  « Pas d'autre alternative qu'une nouvelle élection à la FTF »

Le Comité de suivi moral du football togolais a justifié mardi la décision de la FIFA d'organiser de nouvelles élections à la tête de la FTF. Selon Pascal Bodjona, président du Comité et ministre de l'Administration territoriale, tout a été fait pour que l'union règne au sein des instances du foot ; en vain. Dans ce contexte, l'unique choix était d'organiser un nouveau scrutin pour parvenir à l'élection d'un équipe soudée travaillant pour le bien du football au Togo.

"Nous avons compris que les conflits de personnes prenaient le pas sur l'intérêt de notre football », a expliqué Pascal Bodjona. L'élection sera organisée sur la base des textes du congrès de sokodé avec un scrutin de listes.

« Il appartiendra aux présidents de ligues et clubs de désigner leurs dirigeants", a précisé M. Bodjona.

55 présidents de ligues et clubs voteront le 18 janvier prochain.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.