Bodjona : « Pas d'autre alternative qu'une nouvelle élection à la FTF »

29/10/2008
Bodjona :  « Pas d'autre alternative qu'une nouvelle élection à la FTF »

Le Comité de suivi moral du football togolais a justifié mardi la décision de la FIFA d'organiser de nouvelles élections à la tête de la FTF. Selon Pascal Bodjona, président du Comité et ministre de l'Administration territoriale, tout a été fait pour que l'union règne au sein des instances du foot ; en vain. Dans ce contexte, l'unique choix était d'organiser un nouveau scrutin pour parvenir à l'élection d'un équipe soudée travaillant pour le bien du football au Togo.

"Nous avons compris que les conflits de personnes prenaient le pas sur l'intérêt de notre football », a expliqué Pascal Bodjona. L'élection sera organisée sur la base des textes du congrès de sokodé avec un scrutin de listes.

« Il appartiendra aux présidents de ligues et clubs de désigner leurs dirigeants", a précisé M. Bodjona.

55 présidents de ligues et clubs voteront le 18 janvier prochain.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.