Bouée de sauvetage pour Benjamin Boukpéti

27/05/2012
Bouée de sauvetage pour Benjamin Boukpéti

Benjamin Boukpéti, le seul médaillé togolais aux JO de Béijing en 2008, pourra finalement participer aux Jeux olympiques de Londres qui débutent en juillet prochain dans sa discipline, le slalom kayak.

Le Comité international olympique (CIO) a validé le recours introduit en février 2012 par le Comité national olympique togolais (CNOT). 

Une procédure permet en effet à un athlète qui a le niveau de demander à participer aux JO, en dépit de résultats médiocres.

L’avis favorable a été donné par une commission tripartite composée d’un membre du CIO, d’un membre de la Fédération internationale de canoë et d’un membre de l’ACNOA.

Interrogé dimanche par republicoftogo.com, Benjamin Boukpéti s’est réjoui de cette décision. « Je tiens sincèrement à remercier les autorités sportives togolaises qui ont fait un travail formidable et déterminant », a-t-il déclaré quelques minutes avant de s’envoler pour Londres.

Pendant dix jours, ils va s’entraîner sur le site des JO avant de participer à des épreuves de la Coupe du monde en Grande Bretagne, puis en France et en Espagne.

En photo : Benjamin Boukpéti en 2008 à Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.