« C’est me tirer une balle dans le pied que de jouer sans Adébayor et Agassa »

26/03/2013
« C’est me tirer une balle dans le pied que de jouer sans Adébayor et Agassa »

«Je pense que depuis mon arrivée à la tête de l’équipe du Togo, il y a un travail qui a été fait. Il y a eu un fond de jeu. Il y a eu beaucoup de choses positives. Si vous observez le classement de ce groupe, tout n’est pas encore perdu. Nous devons travailler pour être à la hauteur lors des prochaines rencontres », a déclaré lundi soir le sélectionneur des Eperviers, Didier Six, qui commentait le récent match perdu par le Togo face au Cameroun.

Le technicien français est revenu sur l’absence d’Adebayor et d’Agassa samedi dernier. Pas question pour lui de se priver à l’avenir de ces deux éléments.

« C’est me tirer une balle dans le pied que de jouer sans Adébayor et Agassa. Ces deux joueurs sont la colonnes vertébrales, l’épine dorsale de la sélection togolaise », a-t-il déclaré.

Enfin, Six est revenu sur les critiques récurrentes dont il est l’objet. « Je pense avoir réussi en 15 mois à faire un travail de qualité ici, quoi qu’on en dise. Je fais un métier d’entraîneur où je suis en visé à chaque fois. C’est vrai, quand on perd un match on devient une cible facile », a-t-il confié.

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !