CAN : déjà 2015

21/02/2013
CAN : déjà 2015

La Confédération africaine de football (CAF) a publié mercredi la composition des chapeaux pour les éliminatoires de la Coupe d’ Afrique des Nations 2015. 

44 pays participent aux sélections pour 15 places qualificatives. Le Maroc, pays hôte est qualifié d’office. Les 44 nations seront reparties en 11 poules de 4 équipes chacune.

C’est un retour à un format de qualification traditionnel en raison du passage de la compétition d’année pair en année impair. Le Togo fort de sa belle prestation à la dernière Coupe d’Afrique figure dans le chapeau n°1 et sera tête de groupe. Ce qui n’est plus arrivé depuis l’exploit de 2009.

Le tirage au sort des groupes des éliminatoires de l’édition 2015 aura lieu au Maroc le 10 mars.

Voici la composition des chapeaux

Chapeau 1 : Nigeria, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo, Mali, Afrique du Sud, Cap Vert, RD Congo, Zambie, Tunisie, Ghana.

Chapeau 2 : Egypte, Libye, Algérie, Sénégal, Cameroun, Guinée, Sierra Leone, Gabon, Ouganda, Congo, Centrafrique.

Chapeau 3 : Ethiopie, Bénin, Angola, Niger, Zimbabwe, Guinée Equatoriale, Mozambique, Malawi, Burundi, Liberia, Soudan.

Chapeau 4 : Les équipes seront connues après le tour préliminaire

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délocalisation

Sport

La ville de Casablanca accueillera la rencontre entre le Togo et la Guinée dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). 

Il reste une dernière chance

Sport

Les Eperviers juniors du Togo se sont inclinés dimanche à Bamako face aux Aiglons du Mali (0-2).

D1 : report de la 17e journée

Sport

La 17e journée du championnat de première division, prévue pour mercredi, est reportée à une date ultérieure, indique la Fédération togolaise de football (FTF) dans un communiqué.

Les Eperviers se méfient d’Ebola

Sport

La rencontre entre le Togo et la Guinée comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) n’aura pas lieu à Conakry où sévit le virus Ebola.