Cascades de sanctions contre le foot togolais

16/11/2007
Cascades de sanctions contre le foot togolais

Le Togo s'est vu interdire d'accueillir ses prochains matches de qualification au Mondial-2010, après les violences survenues en octobre lors d'un match face au Mali à Lomé, a annoncé jeudi la Confédération africaine de football (CAF).

Cette sanction, prononcée pour les trois prochaines rencontres que devait accueillir le Togo, signifie qu'il ne pourra pas jouer à domicile ses matches du deuxième tour des qualifications à la Coupe du monde 2010, dont le tirage au sort aura lieu le 25 novembre en Afrique du Sud.Après la défaite du Togo face au Mali (2-0) dans une rencontre décisive pour la qualification à la Coupe d'Afrique des nations 2008 (CAN-2008), des supporteurs locaux avaient attaqué les Maliens Frédéric Kanouté et Mahamadou Sidibé.

Sidibé, qui joue pour le club de Stoke City (2e div. anglaise), avait dû subir une intervention chirurgicale suite à un coup de couteau à un bras, tandis que Kanouté, qui évolue au FC Séville (1re div. espagnole) avait reçu des points de suture après avoir été frappé avec une ceinture.

La Fédération togolaise de football devra, par ailleurs, s'acquitter d'une amende de 30.000 dollars (20.523 euros) pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires afin de garantir l'intégrité physique des joueurs et des arbitres.

Les qualifications au Mondial-2010 permettent également de se qualifier pour la Coupe d'Afrique des nations 2010, qui se déroulera en Angola.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.