Christophe Tchao : « Affirmations fantaisistes »

15/09/2010
Christophe Tchao : « Affirmations fantaisistes »

A Manama, l’affaire de la fausse équipe du Togo, qui a affronté il y a une semaine la sélection officielle du Bahreïn, semble embarrasser la Bahrain Football Association (BFA).
En dépit des propos lundi du président du Comité intérimaire de la FTF, Seiyi Memene, qui déclarait : « Nous n’avons envoyé aucun joueur à Bahreïn ; les joueurs qui ont pris part au match amical étaient totalement faux », les autorités du football de ce pays du Golfe continuent d’assurer que c’était bien les Eperviers qui étaient sur la pelouse du stade de Rifa, « à l’exception des joueurs évoluant en Europe ».



Le vice-président de la BFA, Cheik Ali bin Khalifa Al Khalifa, a déclaré mercredi à ESPN que la rencontre était « légitime »


Selon lui, tout le problème viendrait d’un conflit entre le ministre des Sports, Christophe Tchao (photo), et la comité intérimaire de la Fédération togolaise de football.

Ce que conteste l’intéressé.

« Il n’existe aucun conflit entre le ministère des Sports et le Comité intérimaire . Ces affirmations sont fantaisistes », assure M. Tchao interrogé mercredi par republicoftogo.com

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.