Création d'une commission chargée de proposer les réformes

13/04/2007
Création d'une commission chargée de proposer les réformes

La commission chargée d'élaborer les nouveaux textes devant régir le football au Togo a été officiellement mise en place jeudi, a-t-on appris vendredi auprès de la Fédération togolaise de football (FTF). La commission présidée par le secrétaire général de la FTF Espoir Komlan Assogbavi est composée de dix membres, dont le vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), le général Seyi Mémène, en qualité de "conseiller".

Les textes élaborés par cette commission seront adoptés lors d'un congrès de la FTF prévu le 22 mai à Lomé.La "refonte" des textes qui régissent le football au Togo fait partie des recommandations de la Fédération internationale de football (Fifa), suite à la crise qui a secoué le football togolais durant plusieurs mois.

Les textes qui régissent le football togolais ont été élaborés en 1994.

La sélection du Togo avait été perturbée durant la phase finale du Mondial-2006 en Allemagne par une "guerre de primes" entre dirigeants et joueurs.

La Fifa a dû intervenir en payant une partie des primes des joueurs et a ensuite élaboré une feuille de route qui a conduit au renouvellement début janvier du bureau de la FTF.

La "guerre des primes", que l'on croyait en voie de résolution après le renouvellement des instances du football togolais -sur insistance de la Fifa- le 9 janvier, est relancée.

Les nouvelles victimes, les attaquants Emmanuel Adebayor (Arsenal/ENG) et Kader Touré Cougbadja (Jazira Abou Dhabi/EAU) ainsi que le défenseur Nibombé Daré (Mons/2e div. belge) ont été exclus de la sélection nationale le 25 mars pour "comportement d'indiscipline caractérisée".

Ils sont considérés comme les "meneurs" de la fronde des joueurs qui réclament chacun 30 millions de F.CFA (45.735 euros) d'arriérés de primes du Mondial-2006.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.