Des escalopes sur la pelouse

18/02/2016
Des escalopes sur la pelouse

Le stade de Kégué

La première tâche de la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération togolaise de football est de s’atteler à rénovation des installation du grand stade de Kégué à Lomé.

La pelouse est dans un piteux état. Faute d’une réfection, elle ne sera pas homologuée par la FIFA et hypothèque le déroulement du match fin mars contre la Tunisie (qualifications CAN 2017).

Guy Akpovy, le président de la FTF compte se rendre prochainement à Zurich pour plaider le dossier. Le ministre des Sports, Guy Lorenzo, a promis une aide du gouvernement.

Le gazon d’un stade doit répondre à de nombreuses exigences techniques qu’impose la FIFA. Ces critères concernent aussi bien le terrassement, le drainage, que les engrais ou encore l’imperméabilité ainsi que la densité du gazon.

La hauteur du gazon influe sur la vitesse du jeu : plus il est tondu ras, plus les mouvements des joueurs sont aisés. Ainsi, l’entraîneur peut adapter la vitesse du jeu selon la fatigue de son équipe par la hauteur du gazon. Les rebonds du ballon sont également plus élastiques sur une pelouse rase. En revanche, plus la pelouse est courte, plus elle est fragile.

Le stade de Kégué, le plus vaste du pays, a été construit il y a 16 ans par les chinois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.