Des escalopes sur la pelouse

18/02/2016
Des escalopes sur la pelouse

Le stade de Kégué

La première tâche de la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération togolaise de football est de s’atteler à rénovation des installation du grand stade de Kégué à Lomé.

La pelouse est dans un piteux état. Faute d’une réfection, elle ne sera pas homologuée par la FIFA et hypothèque le déroulement du match fin mars contre la Tunisie (qualifications CAN 2017).

Guy Akpovy, le président de la FTF compte se rendre prochainement à Zurich pour plaider le dossier. Le ministre des Sports, Guy Lorenzo, a promis une aide du gouvernement.

Le gazon d’un stade doit répondre à de nombreuses exigences techniques qu’impose la FIFA. Ces critères concernent aussi bien le terrassement, le drainage, que les engrais ou encore l’imperméabilité ainsi que la densité du gazon.

La hauteur du gazon influe sur la vitesse du jeu : plus il est tondu ras, plus les mouvements des joueurs sont aisés. Ainsi, l’entraîneur peut adapter la vitesse du jeu selon la fatigue de son équipe par la hauteur du gazon. Les rebonds du ballon sont également plus élastiques sur une pelouse rase. En revanche, plus la pelouse est courte, plus elle est fragile.

Le stade de Kégué, le plus vaste du pays, a été construit il y a 16 ans par les chinois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.