Erreurs coupables des équipes africaines au Mondial

19/06/2014
Erreurs coupables des équipes africaines au Mondial

Davantage spécialisée sur les questions de géopolitique, la Fondation Pax Africana vient de publier un étonnant communiqué consacré … à la Coupe du Monde de football.

Un prise de position pour dénoncer le manque de compétitivité des équipes africaines, ‘leurs lacunes et des erreurs coupables’.

‘L'édition 2014 de cette compétition (…) a laissé transparaître des lacunes injustifiées dans le rendement de plusieurs joueurs africains. Les schémas tactiques mis en place par la plupart des cinq représentants du Continent noir dans ce tournoi mondial ont laissé entrevoir de nombreuses lacunes. Des erreurs coupables et intolérables à ce stade de la compétition, qui focalise l'attention de plus d'un milliard de téléspectateurs tous les quatre ans, ont été manifestes.

Certes, la Côte d'Ivoire et le Ghana se sont efforcés de sauver l'honneur sportif (…) Cependant, ces bons rendements fugaces ne constituent que l'arbre qui cache la forêt des énormes insuffisances étalées par les équipes d'Afrique aux yeux du monde entier’, souligne le texte du communiqué.

Pax Africana, dont le siège est au Togo, a été fondée et est dirigée par l’ancien Premier ministre, Edem Kodjo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.