Essoyaba Boukpessi : « Faisons donc comme les hommes politiques »

24/10/2011
Essoyaba Boukpessi : « Faisons donc comme les hommes politiques »

Deux clubs de D1 ont décidé de boycotter la première journée du championnat (jouée samedi et dimanche) en raison d’une querelle avec la Fédération togolaise de football à qui ils reprochent d’avoir ouvert la compétition à 18 équipes, contre 14 auparavent. Les deux protestataires sont l’Union sportive de Masseda et Etoile Filante. Ils font valoir que cette décision risque de fragiliser une nouvelle fois le football professionnel au Togo.

Essoyaba Boukpessi, le président du club AS Togo Port, dont l’équipe participe au championnat, trouve cette attitude ridicule.

Republicoftogo.com : Ce boycott n’est-il pas le prélude à une nouvelle crise à la FTF ?

Essoyaba Boukpessi : Ecoutez, nous sommes lassés des querelles inutiles et des critiques. Le peuple togolais  veut voir le ballon circuler sur la pelouse. Nous  ne devons plus laisser nos stades aux moisissures. Aujourd’hui si les politiques parlent de réconciliation, pourquoi nous, au niveau du sport, ne ferions nous pas la même chose ? 

Au lieu de boycotter pour attirer l’attention sur les manquements des uns et des autres, mieux vaut tourner les regards vers les stades tous les week-ends.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.