Essoyaba Boukpessi : « Faisons donc comme les hommes politiques »

24/10/2011
Essoyaba Boukpessi : « Faisons donc comme les hommes politiques »

Deux clubs de D1 ont décidé de boycotter la première journée du championnat (jouée samedi et dimanche) en raison d’une querelle avec la Fédération togolaise de football à qui ils reprochent d’avoir ouvert la compétition à 18 équipes, contre 14 auparavent. Les deux protestataires sont l’Union sportive de Masseda et Etoile Filante. Ils font valoir que cette décision risque de fragiliser une nouvelle fois le football professionnel au Togo.

Essoyaba Boukpessi, le président du club AS Togo Port, dont l’équipe participe au championnat, trouve cette attitude ridicule.

Republicoftogo.com : Ce boycott n’est-il pas le prélude à une nouvelle crise à la FTF ?

Essoyaba Boukpessi : Ecoutez, nous sommes lassés des querelles inutiles et des critiques. Le peuple togolais  veut voir le ballon circuler sur la pelouse. Nous  ne devons plus laisser nos stades aux moisissures. Aujourd’hui si les politiques parlent de réconciliation, pourquoi nous, au niveau du sport, ne ferions nous pas la même chose ? 

Au lieu de boycotter pour attirer l’attention sur les manquements des uns et des autres, mieux vaut tourner les regards vers les stades tous les week-ends.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La bonne volonté ne suffit pas

Santé

Pendant deux jours, les responsables de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) se concertent à Lomé pour élaborer un plan stratégique. 

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.