Et maintenant, place à l’élection

12/12/2014
Et maintenant, place à l’élection

Sepp Blatter, président de la FIFA et Gabriel Améyi

Le président de la Fédération togolaise de Football (FTF), Gabriel Améyi, a pu regagner libre son domicile jeudi soir. Il était entendu par la police depuis une semaine suite à plusieurs plaintes déposées par des associés dans le cadre d’une transaction immobilière. Un arrangement à l’amiable aurait été trouvé.

De fait M. Améyi n’a pas été déféré à un juge d’instruction et aucune charge ne pèse contre lui.

Reste maintenant à organiser le congrès de la FTF qui devait se tenir le 6 décembre mais qui avait été reporté en raison de l’interpellation de M. Améyi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.