FTF : un an pour trouver le président miracle

24/12/2014
FTF : un an pour trouver le président miracle

Reste à trouver l'oiseau rare

Imposé par la FIFA pour mettre fin à la crise qui secoue le football togolais, le Comité de normalisation a été officiellement installé mardi. Il a jusqu’à novembre 2015 pour organiser des élections.

A sa tête, un ancien ministre des Sports, Antoine Folly, dont la nomination est déjà contestée.

Gabriel Améyi, le président de la Fédération Togolaise de Football (FTF) lui a confié les clés de la maison en lui souhaitant bon vent.

Il faut surtout lui souhaiter beaucoup de courage tant la situation est critique. Mauvais résultats de l’équipe dans les compétitions internationales, crises internes à répétition, accusations de malversations, rivalités entre dirigeants de clubs. 

Le climat est tout sauf serein. La FIFA l’a bien compris. C’est la raison pour laquelle elle a préféré voir large en donnant près d’un an aux dirigeants du foot togolais pour élire leur président.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.