FTF : un an pour trouver le président miracle

24/12/2014
FTF : un an pour trouver le président miracle

Reste à trouver l'oiseau rare

Imposé par la FIFA pour mettre fin à la crise qui secoue le football togolais, le Comité de normalisation a été officiellement installé mardi. Il a jusqu’à novembre 2015 pour organiser des élections.

A sa tête, un ancien ministre des Sports, Antoine Folly, dont la nomination est déjà contestée.

Gabriel Améyi, le président de la Fédération Togolaise de Football (FTF) lui a confié les clés de la maison en lui souhaitant bon vent.

Il faut surtout lui souhaiter beaucoup de courage tant la situation est critique. Mauvais résultats de l’équipe dans les compétitions internationales, crises internes à répétition, accusations de malversations, rivalités entre dirigeants de clubs. 

Le climat est tout sauf serein. La FIFA l’a bien compris. C’est la raison pour laquelle elle a préféré voir large en donnant près d’un an aux dirigeants du foot togolais pour élire leur président.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.