Faure Gnassingbé remet la coupe

26/03/2007
Faure Gnassingbé remet la coupe

Le président togolais Faure Gnassingbé a officiellement remis lundi matin à la sélection nationale du Nigeria, le trophée de vainqueur de la 7e édition de la Coupe d'Afrique des nations cadets 2007 de football.

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Issa Hayatou, le président de la Fédération togolaise de football (FTF) Tata Avlessi, ainsi que plusieurs ministres togolais ont assisté à la cérémonie au Palais présidentiel de Lomé.La remise du trophée n'a pu avoir lieu comme prévu dimanche au stade de Kégué en raison d'une coupure d'électricité survenue à la fin du match Togo-Nigeria.

Une première coupure avait déjà interrompu quelques instants le match de la finale au cours de la prolongation alors qu'il restait cinq minutes à jouer.

En octobre 2004, une coupure d'électricité toujours au stade de Kégué avait provoqué la mort de quatre personnes dans une bousculade à la fin du match Togo-Mali comptant pour les qualifications combinées à la CAN-2006 et au Mondial-2006.

La finale de la 7e Coupe d'Afrique des nations cadets a été remportée par le Nigeria vainqueur du Togo (1-O) après prolongation dimanche au stade de Kégué devant plus de 40.000 spectateurs parmi lesquels le Chef de l'Etat Togolais Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.