Faure calme le jeu

20/06/2007
Faure calme le jeu

Le président du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé a lancé un message d'apaisement à l'endroit des officiels de la Fédération togolaise de football (FTF), des joueurs des "Eperviers", en les recevant à la présidence, suite aux "traitements dégradants" qui leur auraient été infligés lors de la rencontre Bénin-Togo.

Selon le porte-parole de la FTF, Louis Téyi Lawson-Gallus, au sortir de la présidence, le chef de l'Etat qui a manifesté sa sympathie vis- à-vis des blessés et de tous ceux qui portent des séquelles des violences à Cotonou, a déclaré que "le Togo et le Bénin sont des pays amis et frères et doivent s'entendre obligatoirement".Depuis dimanche soir, officiels de la FTF, journalistes sportifs et supporters, se sont plaints des "traitements dégradants" qu'ils auraient subi à Cotonou avant, pendant et après le match entre les "Ecureuils" du Bénin et les "Eperviers" du Togo, soldé par la victoire des Béninois par 4 buts à 1.

Selon des officiels de la FTF, des journalistes et des supporters, dont certains sont revenus avec des blessures, des véhicules endommagés et des portables et autres appareils électroniques subtilisés, il a été difficile pour eux de suivre ce match et de travailler en toute sérénité.

De sources proches de la FTF, des joueurs ont été molestés et privés de vestiaires pendant la mi-temps, des journalistes et cameramen obligés de fuir le stade avant la fin de la partie, certains s'étant vu leurs matériels endommagés par des supporters béninois surexcités et qui ont promis passer "par tous les moyens pour vaincre le Togo" classé premier avant la rencontre dans le Groupe 9.

A Lomé et un peu partout dans le pays, l'événement a suscité des remous et des courroux au sein de la presse, des supporters et des populations, "très fâchés" contre leurs voisins de l'Est.

Une atmosphère que le chef de l'Etat, selon des sources officielles, veut calmer pour éviter des représailles.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.