Fin de crise à la tête du foot togolais

11/01/2007
Fin de crise à la tête du foot togolais

La Fédération internationale de football (Fifa) fortement impliquée dans la gestion de la Fédération togolaise de football (FTF) ces derniers mois, est déterminée à mettre définitivement fin à la crise qui secoue le football togolais depuis plusieurs mois.

La feuille de route élaborée en novembre dernier par l'instance internationale de football a connu mardi, un début d'exécution avec l'élection d'un nouveau bureau fédéral de la FTF dirigé par Tata Avlessi, le président de l'Union sportive de Masséda (1re div. togolaise).  

Au total, douze membres dont cinq conseillers ont été élus par quarante-sept délégués des clubs de première division, de deuxième division et des ligues, lors d'un congrès extraordinaire supervisé par des experts de la Fifa et de la Confédération africaine de football (Caf).

 

"La fifa a entrepris un travail de qualité et nous espérons que notre football retrouvera les jours à venir ses lettres de noblesse, car nous n'avons pas mérité ce qui s'est passé ces derniers mois", a confié un entraîneur de club de première division.

 

"Notre football a été mal géré ces derniers mois. Les responsables au sommet ont géré la chose publique comme leur propre patrimoine", a souligné ce technicien "local" sous le couvert de l'anonymat.

 

La sélection togolaise avait été perturbée durant la phase finale du Mondial-2006 en Allemagne par une "guerre de primes" entre dirigeants et joueurs.

 

 Cette situation avait contraint la Fifa à s'ingérer dans la gestion de la FTF lors de ce mondial en payant une partie des primes des joueurs.

La question des primes avait déjà perturbé la préparation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) en Egypte, avant que le problème ne soit réglé grâce à la médiation d'une commission mise sur pied par les autorités togolaises.

 

Outre le renouvellement du bureau de la fédération togolaise, la feuille de route de la Fifa a prévoit la refonte des textes qui régissent le football au Togo.

 

"Il appartient maintenant au nouveau bureau de la Fédération de s'occuper de la rédaction des nouveaux statuts. Car d'ici trois mois, une nouvelle assemblée générale sera organisée pour approuver ces nouveaux textes", a indiqué mardi dernier à l'AFP, Peters Jans, membre de la Commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa).

 

Ces textes seront également adoptés sous la supervision des experts de la Fifa et de la Caf, a promis M.Jans.

 

Les textes qui régissent le football togolais ont été élaborés en 1994.

 

Selon des sources proches de la Commission électorale indépendante (CEI), structure qui a organisé les élections statutaires de la FTF, la Fifa est décidée à "suivre de près" la situation qui prévaut au sein du football togolais.

 

"Le Togo doit être considéré comme un cas d'école. Il est temps que la Fifa et la CAF s'impliquent directement dans la gestion du football des pays africains", a suggéré un arbitre togolais.

 

"Ces instances doivent jouer le rôle de gendarmes sinon, le football africain sera toujours à la traîne lors des grandes compétitions", a-t-il conclu.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.