Foot : mise en place d'un comité d'urgence

04/09/2008
Foot : mise en place d'un comité d'urgence

Les autorités togolaises ont décidé de mettre sur pied un comité chargé de gérer les matches de la sélection nationale, suite à une grave crise qui secoue la Fédération togolaise de football (FTF) depuis plusieurs mois, a-t-on appris jeudi de source officielle. Le football togolais, après avoir été secoué par une longue crise en 2006, est à nouveau confronté à des dissensions au sein de la fédération et au manque de discipline de certains joueurs de la sélection nationale.

Cette situation a d'ailleurs poussé le sélectionneur français Henri Stambouli à démissionner de son poste le week-end dernier.Selon un communiqué du ministère des Sports, ce comité a pour mission principale de gérer les deux prochains matches du Togo pour le compte des qualifications combinées de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2010) et du Mondial-2010".

Présidé par Eric Madjé Aménouvé, secrétaire général du ministère des Sports, il est chargé de "l'exécution, du suivi et de la coordination de toutes les tâches liées à la préparation et à l'organisation" de ces deux matches, contre la Zambie le 10 septembre et le Swaziland le 10 octobre.

Le Togo est dernier du groupe 11 avec 3 points derrière le Swaziland et la Zambie, tous deux crédités de 4 points.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.