Fronde à la FTF

09/07/2007
Fronde à la FTF

Des responsables de la Fédération de football du Togo (FTF) ont sévèrement critiqué la gestion de leur président Tata Avlessi, l'invitant à revoir sa méthode de travail.

Dans une correspondance adressée il y a quelques jours à Tata Avlessi, quatre responsables parmi lesquels le secrétaire général de la FTF Espoir Komlan Assogbavi et le 1er vice-président Gabriel Améyi ont dénoncé pêle-mêle les "dérives" et la gestion "solitaire" de leur "patron"."Depuis bientôt six mois que vous avez pris les rênes de la FTF, nous avons pensé que le changement tant espéré par les Togolais augurait d'un bon avenir pour notre football, mais très tôt, nous avons déchanté", souligne la lettre.

Ces derniers ont dénoncé des "violations" des textes, des "nominations fantaisistes", ainsi que des "décisions inopportunes et tendancieuses" allusion faite à l'exclusion de la sélection nationale de l'attaquant d'Arsenal (1re div. anglaise) Emmanuel Adebayor et deux de ses coéquipiers, Kader Cougbadja (Jazira Abou Dhabi/EAU) et le défenseur Nibombé Daré (Mons/2e div. belge) pour "comportement d'indiscipline caractérisée".

Ils étaient considérés comme les "meneurs" de la fronde de la "guerre des primes" lors du Mondial allemand. Ils réclament toujours chacun 30 millions de francs CFA (45.735 euros) d'arriérés de ces fameuses primes du Mondial-2006 en Allemagne.

"Après la levée des sanctions, vous n'avez pas su créer les conditions nécessaires pouvant mettre en confiance ces joueurs (...) Cette défaillance a coûté à notre pays, ex-mondialiste, une humiliation totale devant le Bénin", relève la correspondance.

Le Bénin a battu le Togo (4-1) lors de la 5e et avant-dernière journée des qualifications (groupe 9) pour la Coupe d'Afrique des Nations 2008 (CAN-2008).

"Jamais notre pays n'a connu autant de problèmes et d'humiliations, liés à la gestion de sa fédération de football depuis sa création", précise la lettre.

"Cependant, l'amateurisme qui caractérise votre façon de diriger notre fédération, nous oblige ici à vous déclarer formellement que nous nous désolidarisons de vos méthodes", soulignent ces quatre dirigeants.

La FTF est minée depuis quelques mois par des querelles internes qui enveniment la crise entre joueurs et leurs dirigeants.

De petits "groupes d'intérêts" se sont formés au sein de cette instance, paralysant ainsi le bon fonctionnement de ladite institution mise sur pied en janvier dernier, grâce l'intervention de la Fédération internationale de football (Fifa), après une crise qui a secoué la sélection togolaise durant le mondial-2006 en Allemagne.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.