Hubert Velud : « Une mission très ponctuelle »

04/10/2009
Hubert Velud : « Une mission très ponctuelle »

A tout juste 50 ans, l'ancien entraîneur du Paris FC, de Nancy, Clermont, Créteil et Beauvais débarque à Lomé. Sa mission ? Qualifier les Eperviers, actuellement troisièmes de la poule A avec 5 points, pour la CAN en Angola. Le journal France Football a rencontré le nouvel entraineur qui confirme que la Fédération togolaise de football lui a confié « les rênes de l'équipe nationale pour les deux derniers matches à disputer, en éliminatoires de la CAN 2010. »

##S_B##« Hubert Velud, il se murmure que vous êtes en partance en Afrique ? 


Effectivement, je voyage aujourd'hui vers Lomé. Il me reste encore quelques détails à régler, mais c'est bien avancé, à 99%. La Fédération souhaite me confier les rênes de l'équipe nationale pour les deux derniers matches à disputer, en éliminatoires de la CAN 2010.



Le Togo était jusqu'alors dirigé par le Belge Jean Thissen...


C'est exact, mais la Fédération est actuellement en conflit avec lui. Elle m'avait fait venir à Lomé lors du match précédent contre le Maroc (1-1), mais je m'en étais tenu à une position d'observateur. J'ai pu voir à cette occasion comme elle fonctionnait. Depuis, le dossier Thissen a avancé. Et la Fédération m'a rappelé.



Vous n'avez jamais exercé en Afrique jusqu'alors. Comment s'est noué ce contact ?


Il se trouve que j'ai parmi mes relations personnelles un contact privilégié avec un cadre de la Fédération. Ensuite, je connais plutôt bien les réseaux africains, notamment lors de mon passage à Nancy quand je faisais de la détection. C'est vrai que c'est un continent qui demande un certain nombre de repères. Et puis, tout au long de ma carrière d'entraîneur, j'ai dirigé pas mal d'Africains, comme Sessègnon, Assemoassa, M'Bodji ou encore Domoraud. J'ai une certaine sensibilité par rapport à ces joueurs.

Quel objectif vous a-t-on assigné ?


D'abord, de nous qualifier pour la phase finale de la CAN en Angola. Ensuite, la Coupe du monde, ce serait la cerise sur le gâteau. Cette mission correspond à quelque chose de très ponctuel. Les choses s'affineront d'elles-mêmes sur place.



Quel est votre programme ?


Nous affrontons le Cameroun à Yaoundé le 10 octobre, après quoi nous sommes invités le 14 octobre à Tokyo pour affronter le Japon en amical. Enfin, on terminera les éliminatoires le 14 novembre contre le Gabon à domicile. Pour l'instant, le courant passe bien. Il y a eu très vite un bon feeling avec le DTN local. »

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.