Jouer ou manger, difficile de choisir !

26/03/2010
Jouer ou manger, difficile de choisir !

Grand week-end de golf à Lomé. Deux jours de compétition avec en prime l’inauguration du « Pitch and Putt* » de l’hôtel Mercure Sarakawa. Une initiative de Stéphane Frantz Di Rippel, le directeur général de l’établissement, héritée de son prédécesseur, Dominique Harel.
Samedi, une soixantaine d’inscrits se retrouvent au Golf Club du Togo pour une compétition originale de 14 trous en scramble à deux, dont neuf trous joués sur ce terrain et les cinq derniers dimanche sur le mini parcours du Sarakawa.
Le parcours gourmand qui se déroule samedi toute la journée allie sport et bonne bouffe.

En effet, sur chacun des neuf green, les équipes de restauration de l’hôtel ont concocté des buffets à thème avec des spécialités de France, Russie, Italie, Asie, Grèce, Amérique du Nord, Espagne … que les joueurs pourront savourer avant de poursuivre le jeu, à condition de ne pas trop abuser du vin.

Fin de la compétition dimanche à 12h avec remise des prix et pique nique autour de la piscine du Sarakawa.

* Le Pitch & Putt à une longueur plus courte qu’un parcours traditionnel. Chaque trou ne doit pas dépasser 90 mètres et les départs s’effectuent indifféremment sur l’herbe ou sur tapis

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.