Joueuses en fuite ou « perdues » en Allemagne ?

13/07/2011
Joueuses en fuite ou « perdues » en Allemagne ?

La présidente du Cercle d’Aide Femme- Enfant (CAFE), Dosseh Mokpokpo, nie la fuite de deux membres d’une équipe féminine de football lors d’une rencontre amicale à Berlin, mais reconnaît leur « disparition ».

Republicoftogo.com : Qu’allait faire votre association en Allemagne ?

Dosseh Mokpokpo : L’équipe de CAFE a été sélectionnée pour participer à la 2e édition de « Discover football 2011 ». C’est une initiative d’une association de jeunes allemandes qui vise à regrouper les organisations des femmes autour d’un tournoi de football amateur.  

Republicoftogo.com : Deux de vos joueuses semblent en avoir profité pour prendre la poudre d’escampette

Dosseh Mokpokpo : Dossavi Affi a disparu en rentrant à l’hôtel après un match contre le Rwanda. Mais elle a laissé son passeport et ses bagages.

Concernant l’autre personne, Ella Cacanou, 2h avant notre départ pour Lomé, quelqu’un l’a aperçu courant dans la rue.Nous avons alors alerté la police allemande. Les 11 autres membres de l’équipe sont bien rentrés au Togo.

Republicoftogo.com : Elles ont donc pris la fuite ?

Dosseh Mokpokpo : On ne peut pas parler de fuite dans la mesure où nous avons leur document de voyage et leurs bagages. A notre niveau, on pense plutôt qu’elles se sont perdues.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.