Joueuses en fuite ou « perdues » en Allemagne ?

13/07/2011
Joueuses en fuite ou « perdues » en Allemagne ?

La présidente du Cercle d’Aide Femme- Enfant (CAFE), Dosseh Mokpokpo, nie la fuite de deux membres d’une équipe féminine de football lors d’une rencontre amicale à Berlin, mais reconnaît leur « disparition ».

Republicoftogo.com : Qu’allait faire votre association en Allemagne ?

Dosseh Mokpokpo : L’équipe de CAFE a été sélectionnée pour participer à la 2e édition de « Discover football 2011 ». C’est une initiative d’une association de jeunes allemandes qui vise à regrouper les organisations des femmes autour d’un tournoi de football amateur.  

Republicoftogo.com : Deux de vos joueuses semblent en avoir profité pour prendre la poudre d’escampette

Dosseh Mokpokpo : Dossavi Affi a disparu en rentrant à l’hôtel après un match contre le Rwanda. Mais elle a laissé son passeport et ses bagages.

Concernant l’autre personne, Ella Cacanou, 2h avant notre départ pour Lomé, quelqu’un l’a aperçu courant dans la rue.Nous avons alors alerté la police allemande. Les 11 autres membres de l’équipe sont bien rentrés au Togo.

Republicoftogo.com : Elles ont donc pris la fuite ?

Dosseh Mokpokpo : On ne peut pas parler de fuite dans la mesure où nous avons leur document de voyage et leurs bagages. A notre niveau, on pense plutôt qu’elles se sont perdues.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.