L’Etat renfloue les Fédérations sportives

01/02/2011
 L’Etat renfloue les Fédérations sportives

Promesse tenue. Le ministre des Sports, Christophe Tchao, a signé mardi une convention de financement avec les principales Fédérations sportives togolaises au terme de laquelle elles recevront 1,3 milliard de Fcfa.
Les bénéficiaires sont les fédérations de football, de basket, de tennis, de boxe et de volleyball.
40% de ce montant est destiné à la seule FTF, a précisé le ministre lors d’un entretien téléphonique avec republicoftogo.com.
Surprenant, la Fédération togolaise de foot donne l’impression de faire la fine bouche en indiquant qu’elle souhaitait « consulter les instances dirigeantes » avant de se prononcer et éventuellement d’accepter le soutien financier de l’Etat.
En revanche pour Bayor Kélani, le président de la Fédération togolaise de boxe, aucune hésitation. "Je pense que c'est une initiative qu'il faut saluer, d’autant que le gouvernement a actuellement d’autres priorités comme les infrastructures, l'eau, l'assainissement, l'éducation ou la santé. Si malgré tout, l'Etat consacre ce montant au profit des Fédérations, nous ne pouvons que nous en réjouir", a-t-il confié.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.

Match amical finalement confirmé

Sport

Après avoir démenti il y a quelques jours une rencontre amicale contre le Togo, la Fédération de football du Nigeria a finalement confirmé ce rendez-vous.