L’amertume de Kodjovi Obilale

08/01/2011
L’amertume de Kodjovi Obilale

Il y a un an, jour pour jour, le bus des Eperviers du Togo était attaqué par des séparatistes cabindais. On avait relevé deux morts et un blessé grave.
Le gardien de but Kodjovi Obilale (photo) touché au dos a subi sept interventions chirurgicales et poursuit sa rééducation en France. Ses chances de pouvoir rejouer sont faibles.
Un an après les tragiques évènements, Obilalé est amer. Il se dit abandonné par la FIFA et la Fédérations togolaise de football.
Oublié car n’étant pas une vedette internationale du football, mais joueur dans un modeste club amateur français (Pontivy), indique-t-il.
La FIFA a versé 65.000 euros au gardien et la FTF a pris en charge une partie de ses frais de rééducation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.