La CAF convoque Avlessi

26/07/2007
La CAF convoque Avlessi

Le président de la Fédération de football du Togo (FTF) Tata Avlessi, suspendu par la Confédération africaine de football (CAF) pour "corruption", sera entendu le 31 juillet au Caire (Egypte), a-t-on appris jeudi auprès de la FTF. "M. Avlessi sera une fois encore entendu par le jury de discipline au siège de la CAF au Caire", a déclaré Zep Kouété, le manager général de la FTF.

"Le président de la FTF sera accompagné d'un collège d'avocats togolais et français" a précisé M. Kouété.Tata Avlessi a écopé de huit ans d'interdiction de toute activité dans le football par la CAF pour tentative de corruption d'arbitres lors du match Togo-Tunisie de la dernière phase de la Coupe d'Afrique des nations cadets en mars à Lomé.

Les rapports, déposés à la CAF, font état d'une somme d'argent remise à Abdou Sarr (l'arbitre gambien du match) par Attivi Cessi (arbitre international togolais) qui a déclaré agir au nom de M. Avlessi.

Le montant contenu dans l'enveloppe n'a pas été révélé.

M. Avlessi qui a été toujours clamé son innocence dans cette affaire, a fait appel de la décision de la Commission de discipline auprès de la CAF.

Par ailleurs, cette commission a également décidé de suspendre "à vie" Abdou Sarr de toute activité relative au football et Attivi Cessi pour une durée de quatre ans.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).