La CAF organise ses awards à Lomé

19/01/2008
La CAF organise ses awards à Lomé

Le football togolais est dans la tourmente. Les instances nationales se cherchent et tentent de rebâtir des structures viables après la condamnation du président de la Fédération, Tata Avlessi, pour corruption. Et le conflit autour des primes des joueurs lors du Mondial 2006 n'est toujours pas réglé. Enfin, la polémique entre le ministre des Sports et le Comité provisoire de gestion du football ne cesse de s'amplifier.

Ce contexte peu favorable n'a pas dissuadé la Confédération africaine de football d'organiser en février prochain au Togo les « CAF Awards » qui récompensent les meilleurs joueurs africains.La cérémonie aura lieu à Lomé au Palais des congrès le 1er février prochain. 21 joueurs ont été nominés dans 7 catégories différentes.

Meilleure équipe nationale

Côte d'Ivoire

Soudan

Nigeria U -17

Meilleur club

Al Hilal du Soudan

Etoile du Sahel de Tunisie

Sfax de Tunisie

Meilleur joueur junior de moins de 23 ans

Ibara Franchel ( équipe nationale U -20 Congo)

Mulenga Clifford ( équipe nationale U -20 Zambie)

Oseni Gani ( équipe nationale U -17 Nigeria)

Meilleure joueuse

Cynthia Uwak (Nigeria)

Perpetua Nkwocha (Nigeria)

Modise Portia (South Africa)

Meilleur entraîneur

Bertrand Marchand (Etoile du Sahel de Tunisie)

Michel Decastel (SFAX de Tunisie)

Yemi Tella ( équipe nationale U-17 du Nigeria)

Ballon d'or Africain

Didier Drogba,

Frédérique Kanouté

Mickael Essien

(Sources CAF)

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.