La FIFA ne veut plus être une vache à lait

30/08/2013
La FIFA ne veut plus être une vache à lait

Les relations entre la Fédération togolaise de football (FTF) et la FIFA ont toujours été tumultueuses, mais on s’approche désormais du point de rupture.

La FIFA vient de répondre par la négative à une demande de subventions pour la 2e phase du championnat de D1 et pour permettre le démarrage de celui de D2. Pour faire simple, l’instance du football international vient de répondre à la FTF qu’elle devait désormais se débrouiller toute seule avec des sponsors privés au Togo. Mais ce n’est pas tout, la FIFA exige de consulter les comptes de la Fédération afin de vérifier de quelle manière les précédents décaissements ont été utilisés.

Enfin, la FIFA demande à la FTF qu’elle reverse sur un compte mixte les 200.000 dollars reçus lors de sa participation à la CAN 2013. Cet argent est destiné à financer les programmes Goal 2 et 3.

Dans un courrier adressé récemment au président de la FTF, les responsables de la FIFA souhaitent ne plus être pris pour une vache à lait. 

Photo : Sepp Blatter, le président de la FIFA, et Gabriel Améyi, le patron de la FTF

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.