La FIFA ne veut plus être une vache à lait

30/08/2013
La FIFA ne veut plus être une vache à lait

Les relations entre la Fédération togolaise de football (FTF) et la FIFA ont toujours été tumultueuses, mais on s’approche désormais du point de rupture.

La FIFA vient de répondre par la négative à une demande de subventions pour la 2e phase du championnat de D1 et pour permettre le démarrage de celui de D2. Pour faire simple, l’instance du football international vient de répondre à la FTF qu’elle devait désormais se débrouiller toute seule avec des sponsors privés au Togo. Mais ce n’est pas tout, la FIFA exige de consulter les comptes de la Fédération afin de vérifier de quelle manière les précédents décaissements ont été utilisés.

Enfin, la FIFA demande à la FTF qu’elle reverse sur un compte mixte les 200.000 dollars reçus lors de sa participation à la CAN 2013. Cet argent est destiné à financer les programmes Goal 2 et 3.

Dans un courrier adressé récemment au président de la FTF, les responsables de la FIFA souhaitent ne plus être pris pour une vache à lait. 

Photo : Sepp Blatter, le président de la FIFA, et Gabriel Améyi, le patron de la FTF

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.