La FTF en pourparlers avec Keshi

30/01/2007
La FTF en pourparlers avec Keshi

La Fédération togolaise de football (FTF) a entamé depuis quelques jours, des discussions avec l'ex-entraîneur de la sélection nationale du Togo, le Nigérian Stephen Keshi, a-t-on appris mardi auprès de la FTF.

"Nous sommes en pourparlers avec Stephen Keshi pour qu'il reprenne la sélection nationale", a indiqué un responsable de la FTF, soulignant que le technicien nigérian est attendu à Lomé mardi. Stephen Keshi avait été limogé en mars 2006 pour "insuffisance de résultats", au lendemain de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) disputée en Egypte.

Le Togo avait terminé dernier de son groupe à l'issue du premier tour avec trois matches et autant de défaites.

"Les Eperviers" (surnom donné à la sélection nationale) n'ont plus d'entraîneur depuis le départ de son successeur, le sélectionneur Allemand Otto Pfister au lendemain du Mondial-2006 en Allemagne.

Le nouveau bureau de la FTF a rejeté le 15 janvier la nomination du Français Patrice Neveu à ce poste, marquant son désaccord avec le choix du ministère des Sports.

Le technicien français qui a séjourné plusieurs jours au Togo, est rentré vendredi dernier, après avoir rejeté les "nouvelles propositions" selon des sources proches de la FTF.

L'encadrement technique de la sélection nationale, qui dispute les qualifications de la CAN-2008 face au Bénin, au Mali et au Sierra Leone, est assuré pour l'instant par le "local" Kodjovi Mawuena.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Parcours de fond avant les JO de Pyeongchang

Sport

Spécialiste du ski de fond, Mathilde Amivi Petitjean participera aux jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée sud sous les couleurs du Togo.

Sémassi talonné par trois autres équipes

Sport

A l’issue de la 11e journée du championnat de D1 jouée ce week-end, Sémassi conserve la tête du classement avec 23 points.

Aide du PNUD aux initiatives locales

Développement

100 millions de Fcfa ont été accordés ce vendredi par le PNUD à 6 associations actives dans le développement rural.

Lait infantile contaminé : prudence

Santé

L’affaire fait scandale en France, mais elle a aussi des répercussions au Togo.