La FTF et la CAF trouvent un accord à Zurich

07/05/2010
La FTF et la CAF trouvent un accord à Zurich

Selon un communiqué du TAS, le Président de la CAF a accepté de demander au Comité Exécutif, lors de sa séance du 15 mai 2010, de lever les sanctions excluant le Togo des deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations.
De son côté, la Fédération Togolaise de Football (FTF) a reconnu qu’elle ne s’était pas conformée au règlement des compétitions de la CAF en relation au retrait de son équipe lors de l’édition 2010 de la Coupe d’Afrique des Nations.
Une séance de médiation a été dirigée par Monsieur Joseph S. Blatter, Président de la FIFA, aujourd’hui à Zurich/Suisse. Les deux parties s’étaient mises d’accord pour interrompre la procédure d’arbitrage qui était en cours devant le TAS afin de commencer une procédure de médiation sous la direction du président de la FIFA, qui est également médiateur du TAS. En février 2010, la FTF avait déposé un appel auprès du TAS pour demander l’annulation de la décision prise par le comité exécutif de la CAF d’exclure la FTF des deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations.

Déclarations données à la fin de la séance

Joseph S. Blatter, Président de la FIFA : « Je suis très heureux que nous ayons pu trouver une solution satisfaisante pour les deux parties. La victoire, aujourd’hui, est pour l’ensemble du football, et en particulier du football africain. Ceci prouve que nous pouvons résoudre les litiges au sein de la famille du football en faveur de tous les acteurs de note sport et en particulier les joueurs ».
Matthieu Reeb, Secrétaire général du TAS : « Compte tenu des circonstances émotionnelles de cette affaire, il était important que les parties puissent trouver une solution raisonnable pourmettre un terme à leur différend. C’est une excellente nouvelle également pour les joueurs de l’équipe togolaise et pour le TAS qui a pu mener cette médiation à son terme avec succès ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.