La FTF vole en éclats

23/07/2007
La FTF vole en éclats

La décision du gouvernement togolais de suspendre la Fédération togolaise de football (FTF) a provoqué samedi la démission de sept de ses douze membres, a-t-on appris auprès des démissionnaires. Le ministre togolais des Sports Gilbert Atsu a décidé vendredi de suspendre la Fédération et le championnat national suite à la crise de succession qui secoue actuellement le football togolais.

"A compter du 20 juillet, l'accès des locaux abritant le siège de la Fédération togolaise de football (FTF) est formellement interdit à tous ses membres jusqu'à nouvel ordre", avait indiqué un communiqué ministériel diffusé samedi.Les sept démissionnaires, parmi lesquels le trésorier général de la FTF, Tino Adjété, ont décidé de démissionner en bloc pour protester contre la décision du gouvernement.

"C'est un acte contraire aux textes et nous allons protester auprès de la Confédération africaine de football (CAF)", a indiqué à l'AFP l'un des démissionnaires.

Samedi soir, les locaux de la FTF situés non loin du stade de Kégué à Lomé étaient gardés par les forces de l'ordre.

Par ailleurs, un délégation de la commission mise sur pied par le président Faure Gnassingbé séjourne depuis quelques jours à Alger où elle a rencontré le président de la CAF, Issa Hayatou, selon des sources proches de la présidence togolaise.

"C'est une démarche visant à recueillir les conseils de M.Hayatou afin de savoir le comportement à adopter face à cette crise qui secoue la FTF", a indiqué un ministre.

Le football togolais est secoué depuis quelques semaines par une crise interne, aggravée par la suspension par la CAF du président de la FTF, Tata Avlessi, pour tentative de corruption.

M. Avlessi a écopé de huit ans d'interdiction de toute activité dans le football pour avoir tenté de corrompre en mars des arbitres lors de la Coupe d'Afrique des nations catégorie cadets.

A peine la décision annoncée, une lutte acharnée entre ses proches s'est engagée pour sa succession.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.