La liste Avlessi veut aider la chance

06/01/2009
La liste Avlessi veut aider la chance

La campagne pour l'élection d'un nouveau président à la tête de la Fédération togolaise de football (FTF) bat son plein. Les candidats parcourent le pays à la pêche aux voix auprès des présidents de ligues et de clubs. Première rencontre pour republicoftogo.com avec Koffi Sronvi, le directeur de campagne de la « liste de l'Union » dirigée par Tata Adaglo Avlessi, le président sortant.

Dans les jours qui viennent, nous interrogerons les deux autres candidats, Rock Gnassingbé et Winny Dogbatsè. Republicoftogo.com Que propose votre liste pour marquer sa différence ?

Espoir Koffi Sronvi :

Le principe de scrutin de listes nous a amené à nous regrouper (clubs, de ligues et d'associations d'actifs et d'inactifs du football) pour élaborer un programme commun. La « liste de l'Union » a pour mission de fédérer les acteurs du football autour du ballon rond.

Notre programme est élaboré sur le court, le moyen et le long terme.

Le mandat étant de 4ans, nous situons le court terme dans l'intervalle d'une saison sportive. Si nous sommes élus le 18 janvier prochain, nous promettons en un an de réorganiser et de relancer les championnats de1e et de 2e division, de remobiliser toutes les énergies autour des Eperviers pour le dernier tour qualificatif CAN/Mondiall 2010, d'instaurer des championnats des catégories jeunes, d'assister les associations nationales des anciens joueurs, entraîneurs et arbitres, de reverser aux clubs 10% des primes des joueurs retenus en sélection nationale, notamment.

Il s'agira aussi de rebâtir l'image de la Fédération qui a beaucoup souffert auprès des instances internationales de football et des associations locales.

Notre liste s'engage également à professionnaliser le secteur. Cela passe naturellement par des stages de formation.

Dès la deuxième année de mandat, nous comptons réhabiliter les stades afin de les mettre aux normes internationales. Une ligue sera créée pour gérer les championnats et pour organiser les états généraux du football.

A long terme enfin, nous voulons créer un centre de regroupement des équipes, un centre de formation en vue de développer un football d'élite. Nous construirons un centre technique pour l'équipe nationale et enfin nous doterons chaque ligue régionale d'un siège.

Republicoftogo.com : Vaste projet, mais tout cela coûte beaucoup d'argent. Comment vous allez vous y prendre ?

Espoir Koffi Sronvi : Pour financer cette large rénovation, il faudra d'abord démontrer que le foot va mieux au Togo, tant sur le plan national que sur celui des compétitions internationales. L'argent devrait suivre, notamment des sponsors et de la Fifa.

Republicoftogo.com : Tata Avlessi était président de la FTF. Pourquoi n'a-t-il rien fait pendant son mandat ?

Espoir Koffi Sronvi : Les gens disent que notre président n'a pas réalisé ce que nous sommes en train de vous présenter. Je dois dire simplement qu'aujourd'hui, nous sommes dans un nouveau contexte. C'est le groupe qui décide, ce n'est plus l'affaire d'un seul homme.

Republicoftogo.com : Vous croyez vraiment à vos chances le 18 janvier ?

Espoir Koffi Sronvi :

La chance, il faut un peu l'aider. C'est pourquoi les membres de la « liste de l'Union » vont sur le terrain, au contact des acteurs du football et de tous ceux qui s'intéressent à ce sport et à son fonctionnement.

Republicoftogo.com : Cette chance n'est-elle pas un peu aidée par de l'argent distribué par votre liste à certains électeurs pour obtenir leur faveur ?

Espoir Koffi Sronvi :

Ce sont des rumeurs infondées. Notre unique ambition est de servir le foot togolais.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sécurité humaine et changement climatique

Environnement

Lomé pourrait accueillir fin septembre plusieurs réunions sur les changements climatiques organisées par le WASCAL.

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.