La presse salue le nouveau président de la FTF

12/01/2007
La presse salue le nouveau président de la FTF

Les journaux togolais ont salué mercredi, l'élection du nouveau président, Tata Avlessi à la tête de la fédération togolaise de football (FTF). Tata Avlessi a été élu mardi à la tête de la FTF lors d'un congrès extraordinaire en présence des experts de la Fédération internationale de football (Fifa) et de la Confédération africaine de football (CAF).

"Le sport roi va retrouver ses lettres de noblesse, après l'élection de Tata Avlessi à la tête de la FTF", écrit le journal satirique Le Magna Libéré.  

"Ces élections statutaires qui préoccupent tant le public sportif togolais règleront une fois pour toute, la crise profonde que traverse la FTF", ajoute le journal, précisant que l'ancien président de la FTF, le colonel Rock Gnassingbé est "renvoyé à ses blindés".

 

Le journal sportif Global Sport estime qu'une "nouvelle page vient de s'ouvrir pour le football togolais à travers l'élection de M.Avlessi".

 

"A une majorité écrasante, les congressistes à ces élections ont décidé de mettre terme au règne de Rock Gnassingbé à la tête du football togolais. Plus jamais du +Rock and Roll+ dans le football au Togo. C'est en tout cas, le message fort des congressistes", ironise le journal sportif.

 

L'éditorialiste du journal Liberté Hebdo estime pour sa part que Rock Gnassingbé a "récolté ce qu'il a semé".

"L'homme se conjuguera désormais à l'imparfait. Il a été balayé par l'ouragan de Masséda (le club du nouveau président)", affirme Liberté Hebdo avant de conclure: "Fini l'amateurisme, l'impréparation et l'improvisation".

 

Tata Avlessi, 41 ans, président de l'Union sportive de Masséda (1re div. togolaise) a obtenu 24 voix contre 14 à Kodjo Agbéyomé et 8 à Rock Gnassingbé, après le second tour du vote des délégués présents à ces élections.

 

Au total, douze membres dont cinq conseillers ont été élus par quarante-sept délégués des clubs de première division, de deuxième division et des ligues, lors de ce congrès tenu dans un grand hôtel de Lomé.

 

Le 10 novembre, la Fifa avait appelé à un renouvellement du bureau de la FTF, élaborant une feuille de route qui prévoyait notamment l'organisation d'"élections statutaires", suite à la crise qui secoue le football togolais depuis plusieurs mois.

 

La sélection togolaise avait été perturbée durant la phase finale du Mondial-2006 en Allemagne par une "guerre de primes" entre dirigeants et joueurs.

 

La question des primes avait déjà perturbé la préparation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) en Egypte, avant que le problème ne soit réglé grâce à la médiation d'une commission mise sur pied par les autorités togolaises.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.