Le 9 juin 2006, Pfister claquait la porte

09/06/2010
Le 9 juin 2006, Pfister claquait la porte

Il y a quatre ans jour pour jour, l’entraîneur de l’équipe nationale du Togo, l’Allemand Otto Pfister (photo), faisait sensation en annonçant sa démission quatre jours avant l’ouverture de la Coupe du Monde de football en Allemagne.
A l’origine du mécontentement, une dispute concernant les primes accordés aux joueurs
Pfister reviendra finalement auprès des Eperviers, mais la première participation du Togo au Mondial sera marquée par une succession de scandales et de défaites.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.