Le Roy : Voici comment je suis arrivé au Togo

07/04/2016
Le Roy : Voici comment je suis arrivé au Togo

'Le projet m’a plu'

Dans une interview accordée au site ‘Le Monde Afrique’, Claude Le Roy explique comment il s’est retrouvé sélectionneur des Eperviers sans avoir vraiment choisi de le devenir.

‘Cela s’est fait tardivement. J’ai été approché par un Européen installé au Ghana qui a de très bonnes relations avec le Togo. Comme je savais que le Belge Tom Saintfiet était sous contrat avec les Eperviers, j’ai d’abord répondu que je ne discuterais pas tant qu’il y avait un sélectionneur en place. Mais on m’a précisé que les deux parties allaient se séparer à l’amiable. (…) A partir de cet instant, nous avons commencé les discussions et les négociations, et je me suis rendu à Lomé. J’ai rencontré le président de la fédération, Guy Akpovy, le ministre des sports (…) et enfin le président de la République, Faure Gnassingbé, qui souhaitait me saluer. Le projet m’a plu. Je n’ai pas été guidé par des motivations financières. J’ai un bon contrat, mais j’aurais pu gagner beaucoup plus ailleurs’, explique le Français dans l’entretien.

M. Le Roy a signé mercredi un contrat de 3 ans avec l’équipe nationale du Togo.

Lire l’interview 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.