Le TAS blanchit Tata Avlessi

12/03/2008
Le TAS blanchit Tata Avlessi

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé mardi de "lever avec effet immédiat" les sanctions imposées "à vie" à M. Tata Avlessi, ancien président de la Fédération de football du Togo (FTF), estimant "peu crédible" l'accusation de tentative de corruption d'arbitres. La Confédération africaine de football (CAF) avait sanctionné M. Avlessi en appel le 2 septembre d'une "interdiction à vie de stade et d'exercer toute activité relative au football" pour tentative de corruption d'arbitres lors du match Togo-Tunisie, en phase finale de la Coupe d'Afrique des nations cadets, en mars 2007.

Les circonstances rendent "peu crédible" la réalisation d'un acte de corruption, ont conclu les juges du TAS, pour qui "la CAF n'a pas établi que M. Avlessi se serait rendu coupable d'une tentative de corruption".Le TAS, qui siège à Lausanne (Suisse), a en outre relevé de "sérieux vices de forme", estimant que le principe de la procédure contradictoire n'avait pas été respecté.

Les juges du TAS se sont "étonnés du fait que le jury d'appel de la CAF se soit fondé essentiellement sur les déclarations d'un seul témoin pour désigner M. Avlessi comme +corrupteur+".

"Les déclarations, dignes de foi, des témoins présents à l'audience du TAS rendent la culpabilité de M. Avlessi peu vraisemblable", ont relevé les juges de Lausanne, qui notent également que "les circonstances entourant les soi-disant actes de corruption sont peu convaincantes".

La suspension de M. Avlessi a provoqué une grave crise au sein du football et le bureau de la FTF a été dissous en juillet par le Comité national olympique togolais (Cnot), tandis qu'une lutte acharnée s'ouvrait pour la succession de M. Avlessi.

La réaction de Tata Avlessi

"Le TAS a dit le droit (...) C'est la vérité qui a triomphé", a déclaré M. Avlessi, joint au téléphone depuis Abidjan par la radio privée Sport Fm.

"C'est la victoire du football africain en général et celle du football togolais en particulier", a-t-il indiqué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.