Le TAS blanchit Tata Avlessi

12/03/2008
Le TAS blanchit Tata Avlessi

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé mardi de "lever avec effet immédiat" les sanctions imposées "à vie" à M. Tata Avlessi, ancien président de la Fédération de football du Togo (FTF), estimant "peu crédible" l'accusation de tentative de corruption d'arbitres. La Confédération africaine de football (CAF) avait sanctionné M. Avlessi en appel le 2 septembre d'une "interdiction à vie de stade et d'exercer toute activité relative au football" pour tentative de corruption d'arbitres lors du match Togo-Tunisie, en phase finale de la Coupe d'Afrique des nations cadets, en mars 2007.

Les circonstances rendent "peu crédible" la réalisation d'un acte de corruption, ont conclu les juges du TAS, pour qui "la CAF n'a pas établi que M. Avlessi se serait rendu coupable d'une tentative de corruption".Le TAS, qui siège à Lausanne (Suisse), a en outre relevé de "sérieux vices de forme", estimant que le principe de la procédure contradictoire n'avait pas été respecté.

Les juges du TAS se sont "étonnés du fait que le jury d'appel de la CAF se soit fondé essentiellement sur les déclarations d'un seul témoin pour désigner M. Avlessi comme +corrupteur+".

"Les déclarations, dignes de foi, des témoins présents à l'audience du TAS rendent la culpabilité de M. Avlessi peu vraisemblable", ont relevé les juges de Lausanne, qui notent également que "les circonstances entourant les soi-disant actes de corruption sont peu convaincantes".

La suspension de M. Avlessi a provoqué une grave crise au sein du football et le bureau de la FTF a été dissous en juillet par le Comité national olympique togolais (Cnot), tandis qu'une lutte acharnée s'ouvrait pour la succession de M. Avlessi.

La réaction de Tata Avlessi

"Le TAS a dit le droit (...) C'est la vérité qui a triomphé", a déclaré M. Avlessi, joint au téléphone depuis Abidjan par la radio privée Sport Fm.

"C'est la victoire du football africain en général et celle du football togolais en particulier", a-t-il indiqué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.