Le Togo passe à la vitesse supérieure

25/10/2007
Le Togo passe à la vitesse supérieure

Quinze équipes, neuf Africaines et six Européennes, seront à partir de vendredi au départ de la 21e édition du Tour du Burkina Faso cycliste, dont le format a été quelque peu modifié cette année. Pour succéder au palmarès au Belge David Verdonck, les 90 coureurs en lice venus de 10 pays ne disputeront que 10 étapes, au lieu de 11 les années passées. Mais en contrepartie ils ne disposeront pas de journée de repos.

Le principe d'un tracé en étoile autour de Ouagadougou sera appliqué, avec cependant quelques variantes. Aux étapes classiques, comme le circuit dans Bobo-Dioulasso, ou l'arrivée après plus de 25 kilomètres de piste à Koudougou, s'ajoutera notamment une excursion inédite dans la ville de Léo, terme de la première étape, rendue accessible par la récente réfection d'une route.Le peloton partira de Saponé (17 km au sud de Ouagadougou) vendredi pour achever son périple le 4 novembre à Ouagadougou après 1284 kilomètres de course.

Outre le Burkina Faso, représenté par trois équipes, les formations du Bénin, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Maroc et du Togo prendront part à la compétition aux côtés de la France, présente avec quatre équipes (Alsace, Cantal, Centre, Essonne), de la Belgique et des Pays-Bas.

Quatorze villes seront traversées. La huitième étape sera la plus longue avec 178 km entre Linoghin et Fada Ngourma.

Organisé depuis 2000 en partenariat avec le Tour de France, l'organisation de la 21e édition du Tour international du Faso est revenue cette année au ministère burkinabé des Sports et des Loisirs après le retrait de Amaury sport organisation (ASO), la société organisatrice du Tour de France.

Le budget a été également réduit de 500 millions de Francs CFA à 350 millions, tout comme celui destiné à la récompense des cyclistes qui est passé de 20 millions à 17 millions de Francs CFA.

Le Sénégal et l'Egypte, qui étaient attendus, ont finalement fait défection.

Le parcours

26 octobre: 1re étape Sapone - Léo, 141 km

27 octobre: 2e étape Léo - Ouagadougou, 158 km

28 octobre: 3e étape Ouagadougou - Kaya, 110 km

29 octobre: 4e étape Kokologo - Boromo, 136 km

30 octobre: 5e étape Pâ - Bobo-Dioulasso, 130 km

31 octobre: 6e étape Bobo-Dioulasso - Bobo-Dioulasso, 121 km

1er novembre: 7e étape Boromo - Koudougou, 115 km

2 novembre: 8e étape Linoghin - Fada Ngourma 178 km

3 novembre: 9e étape Fada Ngourma - Zorgho, 110 km

4 novembre: 10e étape Laye - Ouagadougou

Les 15 équipes engagées

Burkina Faso (équipes A, B, C), Côte d'Ivoire, Cameroun, Maroc, UEMOA (Bénin, Mali, Togo), Alsace, Cantal, Centre, Essonne, Belgique, Pays-Bas

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.