Le Togo sort l’artillerie lourde

31/01/2010
Le Togo sort l’artillerie lourde

La décision prise par la Confédération africaine de football (CAF) de suspendre le Togo pour deux Coupes d'Afrique des nations (CAN) est "scandaleuse" et "n'a aucune dimension humaine", a déploré dimanche Pascal Bodjona, ministre de l'Administration et porte-parole du gouvernement.
La CAF a décidé samedi de suspendre pour deux CAN le Togo, qui s'était retiré de la CAN-2010 sur décision gouvernementale à la suite du mitraillage de sa délégation, le 8 janvier dans l'enclave de Cabinda, faisant deux morts.
"C'est une décision scandaleuse, elle n'a aucune dimension humaine", a déclaré M.Bodjona lors d'une conférence de presse.
Selon lui, le Togo n'est pas sorti de la compétition "par complaisance".
"Nous avons été attaqués. Au lieu de nous rassurer sur des plans sécuritaires, c'est des déclarations de mépris qui ont suivi", s'est indigné le porte-parole du gouvernement.
"Nous n'avons pas vu une représentation de la CAF le jour où le peuple togolais à rendu hommage aux victimes. Au lieu d'un soutien, c'est des déclarations qui frisent le mépris total", a souligné M.Bodjona.
La CAF, mais également le gouvernement angolais, ont par ailleurs été mis en cause par les familles des victimes.
"Nous entamons des poursuites parce que nos compatriotes ont été tués à la suite des erreurs de la CAF et de son président, Issa Hayatou", avait déclaré samedi à la BBC leur avocat, Alexis Aquereburu, bâtonnier de l'ordre des avocats du Togo.
La plainte vise aussi "l'Etat angolais pour mettre en danger la vie de nos compatriotes en organisant la CAN dans une zone de guerre".
Outre Pascal Bodjona, pas moins de trois ministres assistaient à la conférence de presse dont ceux en charge du Sport, Christophe Tchao , du Commerce, Guy Lorenzo, et de la Justice, Kokou Tozoun.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.