Le bureau a repris ses fonctions

27/02/2008
Le bureau a repris ses fonctions

Le bureau de la Fédération togolaise de football (FTF) a officiellement repris ses fonctions mardi, a-t-on appris mercredi auprès du ministère des Sports. "La cérémonie s'est déroulée dans les locaux de la FTF en présence de deux huissiers et des membres du bureau de la FTF. Les responsables du bureau du Comité provisoire de gestion (CPG) n'étaient pas présents", a expliqué un responsable du ministère des Sports.

"N'ayant pas retrouvé les clés, certaines portes dont celle du président de la FTF ont été défoncées", a-t-il précisé.La Fédération internationale de football (Fifa) avait demandé début février la réhabilitation du bureau de la FTF, estimant la création du CPG contraire aux textes. Malgré cette décision, les membres du CPG n'ont pas voulu vider les lieux.

Le bureau de la Fédération avait été dissout en juillet par le Comité national olympique togolais (Cnot), à la suite de la crise née de la suspension de son président Tata Avlessi par la Confédération africaine de football (CAF).

M. Avlessi a été suspendu "à vie" de toute activité liée au football par la CAF pour tentative de corruption d'arbitres du match Togo-Tunisie en phase finale de Coupe d'Afrique des nations cadets en mars 2007.

A peine la décision annoncée, ses proches se sont engagés dans une "lutte acharnée" pour sa succession.

Le Cnot avait mis en place le CPG, composé de 11 membres, chargé d'organiser de nouvelles élections.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.