'Le foot marche sur la tête'

10/05/2016
'Le foot marche sur la tête'

Raymond Domenech, l'entraîneur de la sélection bretonne

L'Equipe de Bretagne de football, coachée par Raymond Domenech, devait jouer au Togo pour un match caritatif. Mais la sélection s'est finalement désistée, annonce mardi la radio Europe1.

Le match devait pourtant s'inscrire dans une tournée caritative en Afrique. L'Equipe de Bretagne de football devait affronter le Togo, le 22 mai à Lomé, mais s'est finalement désistée, faute d'un accord financier.

Jouer bénévolement ? C'est non. A l'annonce de cette nouvelle, le sélectionneur du Togo, le Français Claude Leroy, est dépité. 

‘Je n'arrive pas à comprendre tout le cinéma fait autour de cette tournée’ pour l'arrêter à moins de deux semaines du coup d'envoi, a-t-il dit. 

Selon une source, la "Skipailh Breizh" (sélection bretonne) réclamait environ 45.000 euros au Togo pour venir jouer. Pourtant le contrat était clair, selon Claude Leroy : ‘On a toujours parlé de le faire bénévolement. C'était soi-disant un match de bienfaisance, le foot marche sur la tête’, s'est énervé le sélectionneur du Togo, qui avait rassemblé depuis lundi 40 joueurs locaux pour monter une sélection.

La "Skipailh Breizh" doit (normalement) affronter le Ghana le 25 mai et le Burkina Faso le 28 mai. Domenech avait dit qu'il ne venait "pas en touriste" prendre les rênes de la Bretagne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.