Le foot « primes » sur le reste

23/03/2007
Le foot « primes » sur le reste

Le problème de primes qui a secoué la sélection togolaise au Mondial-2006 en Allemagne "n'est toujours pas réglé" a affirmé l'attaquant d'Arsenal (1re div.anglaise) lors d'une conférence de presse vendredi soir à Lomé. "Le problème de primes persiste. Nous avons reçu des promesses, mais jusqu'à présent, rien n'est encore fait", a déclaré Emmanuel Adebayor.

"Nous attendons toujours nos dirigeants et ils ont intérêt à nous rencontrer le plus tôt possible. En tout cas, nous ne les lâcherons pas. S'ils ne donnent pas les primes, je ne sais pas ce qui va se passer", a averti le capitaine des Eperviers (surnom donné à la sélection nationale).

Le Togo affronte samedi à Lomé, la Sierra Leone pour le compte de la 3e journée des qualifications (groupe 9) à la Coupe d'Afrique des nations 2008 (CAN-2008).

Dix-huit joueurs professionnels dont tous les "cadres" des Eperviers ont été retenus par l'entraîneur de la sélection nationale du Togo, le Nigérian Stephen Keshi.

Selon des sources proches de la sélection nationale, les joueurs réclament notamment des "arriérés de primes".

"Nous demandons le reste de nos primes du Mondial qui s'élève à 30 millions de F.CFA (45.734 euros) par joueur, car la fédération a accepté de nous payer 80 millions de F.CFA (122.000 euros) et nous n'avons reçu que 50 millions de F.CFA (76.224 euros)", a expliqué à l'AFP, un joueur sous le couvert de l'anonymat.

"J'espère que le problème va être réglé avant le match contre la Sierra Leone (...) Sinon, ça va être chaud", a averti le défenseur de RAEC Mons (D2/BEL) Nibombé Daré, dans une interview au journal sportif togolais "Global Sport".

La sélection togolaise avait été secouée durant la phase finale du Mondial-2006 en Allemagne par une "guerre de primes" entre dirigeants et joueurs.

La question des primes avait déjà perturbé la préparation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) en Egypte, avant que le problème ne soit réglé grâce à la médiation d'une commission mise sur pied par les autorités togolaises.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.