« Le football n’est pas une affaire de sentiments »

11/03/2010
« Le football n’est pas une affaire de sentiments »

Toute cela procède de l’entêtement ou pire, de la bêtise. Jeudi, Amos Adamu (photo), membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a estimé que la décision de sanctionner le Togo pour les deux prochaines CAN était « parfaitement justifiée ».
Une déclaration qui intervient au lendemain de celle du président ghanéen , John Atta Mills, qui avait clairement rappelé qu’il était contre cette mesure.
« La CAF a agi pour protéger l’image et les intérêts du football africain », a déclaré M. Adamu. « Les règlements doivent être respectés et la CAF a la responsabilité de prendre cette décision contre le Togo pour protéger le football. Le président Issa Hayatou et les membres exécutifs de la CAF sont des gens responsables. Le football n’est pas une affaire de sentiments », a encore indiqué l’officiel de la CAF lors d’une conférence de presse à Accra.
Et les deux morts de la délégation togolaise, c’est sans doute pertes et profits pour Amos Adamu.
Plusieurs chefs d’Etat, dont ceux du Botswana et du Ghana, et des organisations africaines comme la Cédéao et l’Union africaine ont protesté à plusieurs reprises contre la décision des instances du football africain.
Le divorce était déjà consommé entre le Togo et Issa Hayatou ; les dernières prises de position de la Confédération risque d’alourdir un peu plus le climat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.