« Le football ne peut pas passer avant les sentiments »

01/02/2010
« Le football ne peut pas passer avant les sentiments »

Le Botswana a été le premier pays à réagir officiellement à la décision de la CAF de sanctionner le Togo en lui interdisant de participer aux deux prochaines CAN. Le gouvernement de Gaborone a condamné la Confédération africaine lui demandant de revenir sur la sanction.
« La décision de la CAF est déraisonnable; nous appelons tous les membres de la Confédération à faire pression sur l'organe directeur pour qu'il révoque sa décision», souligne un communiqué publié par le bureau du président Ian Khama (photo).
« La décision de la CAF est à l'encontre de l'esprit du football qui réunit les peuples, et de l'esprit africain d'unité et de compassion. Le gouvernement et le peuple togolais ont souffert d'une perte inestimable qui demande compassion et compréhension de la part du milieu de football africain. Le règlement de la CAF interdisant l'ingérence des gouvernements dans la gestion du football ne s'applique dans cette affaire, car les gouvernements ont, en fin de compte, la responsabilité d'assurer les biens et la sécurité de leurs citoyens. Le football ne peut jamais passer avant les sentiments du peuple après un tel évènement tragique", indique le même communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.