« Le football ne peut pas passer avant les sentiments »

01/02/2010
« Le football ne peut pas passer avant les sentiments »

Le Botswana a été le premier pays à réagir officiellement à la décision de la CAF de sanctionner le Togo en lui interdisant de participer aux deux prochaines CAN. Le gouvernement de Gaborone a condamné la Confédération africaine lui demandant de revenir sur la sanction.
« La décision de la CAF est déraisonnable; nous appelons tous les membres de la Confédération à faire pression sur l'organe directeur pour qu'il révoque sa décision», souligne un communiqué publié par le bureau du président Ian Khama (photo).
« La décision de la CAF est à l'encontre de l'esprit du football qui réunit les peuples, et de l'esprit africain d'unité et de compassion. Le gouvernement et le peuple togolais ont souffert d'une perte inestimable qui demande compassion et compréhension de la part du milieu de football africain. Le règlement de la CAF interdisant l'ingérence des gouvernements dans la gestion du football ne s'applique dans cette affaire, car les gouvernements ont, en fin de compte, la responsabilité d'assurer les biens et la sécurité de leurs citoyens. Le football ne peut jamais passer avant les sentiments du peuple après un tel évènement tragique", indique le même communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.