Les Eperviers face au Cameroun, au Gabon et au Maroc

22/10/2008
Les Eperviers face au Cameroun, au Gabon et au Maroc

Le tirage au sort du 3ème tour des qualifications combinées de la Coupe d'Afrique des Nations et de la Coupe du Monde 2010 pour la zone Afrique a été effectué mercredi à Zurich. Cinq groupes de quatre nations désigneront cinq qualifiés pour le Mondial, à l'issue des rencontres programmées du 28 mars au 15 novembre 2009.

La participation à la CAN 2010 en Angola sera par contre assurée pour les trois premiers de chaque poule. Le Togo se retrouve dans le groupe A avec comme adversaires le Cameroun, le Maroc et le Gabon.

Ce qu'en pense France Football

Mission délicate mais pas impossible pour les Lions indomptables du Cameroun, en lice pour participer à une 6e Coupe du monde et favoris logiques. Dans ce groupe, le Maroc sera a priori le principal concurrent de Samuel Eto'o et ses frères. Le Gabon et le Togo, qualifié surprise du Mondial 2006, chercheront à perturber la hiérarchie. A noter que le Togo et le Cameroun se sont « fréquentés » déjà lors des éliminatoires de 1998 et 2002. Le « clasico » Cameroun-Gabon vaudra cher évidemment, entre deux pays rivaux de longue date.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.