Les beaux jours du tennis togolais

20/03/2009
Les beaux jours du tennis togolais

Le tennis a de l'avenir au Togo. C'est la conviction de Romain A. Tagba, le président de la Fédération (FTT). Dans un entretien accordé à republicoftogo.com, il détaille les actions qui vont être menées pour inciter les jeunes à pratiquer ce sport. Initiations en milieu scolaire, organisation de tournois et formation figurent parmi les priorités. La FTT vient de renouveler son staff d'encadrement et de nommer au poste d'entraîneur national Koffi Dogbé.

##S_B##Republicoftogo.com : 2008 a-t-il été un bon cru pour le tennis togolais ?

Romain A. Tagba  :

Nous n'avons pas démérité. A l'actif de la Fédération, l'organisation de nombreuses compétitions au Togo et une bonne représentation au niveau international. Je tiens d'ailleurs à remercier le gouvernement, le ministère des Sports, le Cnot et l'ITF (International Tennis Federation) ainsi que les sponsors.

Republicoftogo.com : Comment imposer le tennis dans un pays où le foot reste la sport N°1 ?

Romain A. Tagba  : Le développement de la pratique du tennis repose sur différentes actions dont la promotion, l'augmentation du nombre de licenciés, le recrutement de jeunes talents. Les écoles et les clubs de tennis sont autant de viviers à exploiter. Parallèlement, nous poursuivons la formation des joueurs confirmés avec l'organisation du tournoi « Prize money », une compétition qui accueille des joueurs africains de bon niveau.

Enfin, la FTT programme chaque week-end des compétitions qui comptent au classement national ; l'équivalent d'un championnat de D1 pour le foot.

La Fédération organisera en septembre prochain, le circuit ITF des jeunes de l'Afrique de l'Ouest comptant pour le classement mondial et les tennismen togolais prendront part à des compétitions internationales au Ghana au Maroc, au Sénégal et en Côte d'Ivoire.

Une nouvelle occasion de promouvoir le tennis au Togo.

Sur le plan structurel, nous allons monter des centres de formation pour entraîneurs et arbitres.

Pour mener à bien tous ces projets, nous avons besoin du soutien du plus grand nombre, l'Etat, bien sûr, et les partenaires privés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.