Les « martyrs du football togolais »

29/11/2011
Les « martyrs du football togolais »

Le ministre de Sécurité, Gnama Latta, a indiqué mardi que les victimes de l’accident de bus de Glié auraient droit à des obsèques nationales dont la date n’a pas encore été fixée.

Parmi les morts figure l’ancien goal de l’équipe nationale, Charles Balogou.

« Les 6 victimes sont des martyrs du fotball togolais », a déclaré Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale.

Le Togo a été durement frappé ces dernières années. En janvier 2010, l’équipe nationale avait été la cible d’une attaque de rebelles au Cabinda et en juin 2007, 13 Togolais, dont le ministre des Sports, Richard Attipoé, avaient péri dans le crash d’un hélicoptère à Freetown, au retour d’une rencontre avec l’équipe de Sierra Léone.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.