Les vrais chiffres de la CAN

18/05/2010
Les vrais chiffres de la CAN

A la veille de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) en Angola en début d’année, les autorités avaient créé un fonds spécial destiné à permettre aux joueurs de participer à la compétition dans de bonnes conditions.
On connaît la suite, attaque contre le bus des Eperviers au Cabinda, puis retrait pur et simple.
Mais qu’est-il advenu de l’argent récolté ?
Le Comité de mobilisation CAN 2010 vient justement de rendre public son rapport financier.
Sur un budget initial de 2 milliards de francs CFA, les fonds collectés s’élèvent à plus d’un milliard 250 millions de francs.
Plus de 600 millions ont été alloués pour payer les primes des joueurs, 50 millions pour dédommager les familles, 119 millions pour le transport des joueurs. Soit 54% du budget consacré aux primes et à l’indemnisation des familles des victimes.
Le solde a été utilisé pour payer la facture d’hospitalisation de Kodjovi Obilalé et son évacuation d’Afrique du Sud vers la France.
Le président du Comité de mobilisation, Winny Dogbatsè (photo), a expliqué que d’autres imprévus étaient venus s’ajouter et avaient occasionné des dettes auprès de certaines banques.
Il a, en outre, indiqué que « l’Opération Ciment Eperviers » n’avait pu permettre de couvrir toutes les dépenses.
La présentation du rapport financier met officiellement fin au mandat du Comité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.