Match amical en France contre le Burkina

03/08/2012
Match amical en France contre le Burkina

Le Togo affrontera le Burkina Faso, en lieu et place du Sénégal, en match international amical à Paris le 15 août prochain.

Prévu pour être disputé entre les Éperviers du Togo et les Lions de la Téranga du Sénégal, cette rencontre n’a pas résisté au diktat des clubs européens employeurs qui rechignent à libérer leurs joueurs.

Une bonne préparation pour le Togo qui sera opposé au Gabon (septembre et octobre) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Afrique du Sud 2013.

Liste des joueurs convoqués

Gardiens : Kossi Agassa (Reims, France), Cédric Mensah (Olympique de Marseille, France), Mawugbé Atsu (Maranatha, Togo).

Défenseurs : Donou Kokou (Maranatha, Togo), Ouro-Akoriko Sadat (Free State Stars, Afrique du Sud), Bossou Vincent (FC Saigon, Vietnam) , Nibombé Daré (RBDB FC, Belgique), Gafar Mamah (Dacia FC, Moldavie), Serge Akakpo (Zilina, Slovaquie).

Milieux : Alaixys Romao (Lorient, France), Komlan Amewou (Nîmes, France), Ametepe Kodjo (Maranatha, Togo), Razak Boukari (Rennes, France), Prince Ségbéfia (Auxerre, France), Salifou Moustapha (Saarburcken, Allemagne), Mani Sapool (Batna, Algérie), Floyd Ayité(Reims, France), Zakari Morou(Free State Stars, Afrique du Sud).

Attaquants : Serge Gakpé (Nantes, France), Jonanthan Ayité (Brest, France), Kalen Damessi (Lille, France), Traoré Arissou (Castelbomberto, Italie), Emmanuel Adebayor (Tottenham, Angleterre).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.